LES ATELIERS PARENTALITÉ

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler, d’un projet qui a été mener dans mes crèches ! La mise en place des ateliers autour de la parentalité.

Ces ateliers ont pour but d’accompagner les parents, qu’ils soient inscrits ou non dans votre structure, afin de les accompagner dans leur parentalité à travers des ateliers parents/enfant ou encore des soirées débats, des groupes d’échanges ou des thématiques précises.

Nous verrons dans cet article, pourquoi il est important de s’orienter vers la parentalité ? À qui sont destinés les ateliers ? Comment mettre en place ces ateliers 

POURQUOI ORGANISER DES ATELIERS AUTOUR DE LA PARENTALITÉ EST IMPORTANT ?


Tous les professionnels vous le diront, s’intéresser à la parentalité, c’est s’intéresser à la vie de l’enfant et l’importance de la relation entre le parent et l’enfant. Ainsi, si la parentalité, depuis quelques années commence à être une des priorité, cette dernière est tout de même difficile à mettre en œuvre dans les structures.
Alors, comment construire un accompagnement à la parentalité de façon professionnelle ?

Un accompagnement la parentalité s’organise selon deux principes fondamentaux :


Ne pas Juger

Il faut  être ici capable, de mettre ses opinions de côté afin que le parent puisse acquérir une réelle confiance en vous et vos professionnels, et qu’ils puissent exprimer librement ses angoisses de parents et ses expériences avec son enfant.

 – Ne pas avoir peur de l’attachement :


Quand un enfant va en crèche, il va trouver, en la personne qui l’accueille, une figure d’attachement supplémentaire qui lui sera bénéfique, mais qui ne va en aucun cas remplacer les parents. On répète aux professionnels de crèche de prendre de la distance et de ne pas trop s’attacher. Pourtant, l’enfant, de 0 à 2 ans, est en plein développement et a besoin d’affection et d’attention.

Ces deux notions sont utiles dans le cadre propre de l’accueil en crèche. Ceci étant, pour développer le soutient à la parentalité au sein même de votre structure, un autre moyen existe : ORGANISER DES ATELIERS PARENTALITÉ.

Ces ateliers vont avoir plusieurs buts pour vous en tant que gestionnaire :

– Proposer un soutien aux familles au travers de divers ateliers qu’ils soient ludiques ou plus sérieux,


– Fédérer votre équipe autour d’un projet qui sort du contexte de la crèche


– Fidéliser vos parents inscrit dans votre structure,


– Vous faire connaître à d’autres familles,


– Développer votre chiffre d’affaires.

 

COMMENT ORGANISER DES ATELIERS PARENTALITÉS ? ET A QUI SONT - ILS DESTINES ?


Ces ateliers peuvent être organisés pendant vos horaires d’ouverture, si vous disposez d’une salle indépendante pouvant accueillir du public et complètement séparée de votre micro-crèche. Si toutefois cela n’est pas le cas, vous pourrez organiser ces ateliers en dehors de vos heures d’ouverture, le soir, le WE, pendant les fermetures de votre structure.

Ces ateliers sont destinés à tous ! Familles inscrites, comme non-inscrites dans votre crèche.

Plusieurs types d’ateliers sont possibles :

Les ateliers Parents/enfants :

Ces ateliers comme le nom l’indique, sont des ateliers destinés à être un moment plaisir entre l’enfant et son/ses parent(s). Cela peut être au travers d’un atelier danses, Yoga, massage ou portage, peu importe, l’important ici est de privilégier la relation entre le parent et l’enfant. Il faut savoir que ce type d’atelier est très apprécié, car beaucoup de parents cherchent des activités à faire avec leur enfant et très peu en sont proposé aux 0 – 3 ans.

Les atelier répondant à une problématique :

Souvent organisé autour de soirée débat ou par le biais de RDV individuel (comme pour le sommeil), tous ces ateliers répondent à une problématique que les parents ont. Cela peut-être :
– Le sommeil de l’enfant,
– L’allaitement,
– L’alimentation,
– Le développement de l’enfant
– Toutes les thématiques qui répondent à un questionnement.

– Les ateliers pratiques :

Dans cette catégorie, on retrouve souvent des ateliers facilitant la vie des parents ou pouvant leur servir dans leur quotidien :

– Les ateliers de gestes d’urgence nourrisson (très apprécié des parents)
– Les ateliers Émotion
– Les DIY autour de l’alimentation
– Les bon geste avec un nouveau-né

– Les ateliers pour les parents :

Ces ateliers sont destinés aux parents exclusivement, ils peuvent être orientés vers le bien-être, l’arrivé du nouveau-né ou encore la découverte de ce qu’est une grossesse pour un futur papa.

– Atelier massage pré ou post accouchement
– Atelier des papas
– Les café parents

Ce ne sont que des exemples de ce que vous pouvez organiser.

Tu souhaites être accompagné pour créer ta micro-crèche

DE QUI DEVEZ - VOUS VOUS ENTOURER POUR ORGANISER CES ATELIERS ?

Il sera important de vous entourer de professionnels, formés aux ateliers que vous allez proposer. Certes, nous sommes en dehors du contexte crèche, mais pour être pertinent et surtout proposer un accompagnement de qualité, il va falloir être accompagné de professionnels reconnus dans leur domaine.

À titre d’exemple, dans les ateliers que mes crèches proposaient, nous étions accompagnés de psychologues, diététicien, formateurs en geste d’urgence, d’infirmière Puéricultrice, ou encore de psychométricienne, de formatrice de portage, ou de professionnelle spécialisé avec la danse avec son bébé et formé au portage.

Nous avions également proposé à nos salariées, de pouvoir animer des ateliers autour du plaisir ce qui m’a permis de les fédérer dans ce projet.

L’importance de vous entourer de personnes compétente est primordiale pour apporter une crédibilité auprès des instituons mais également aux parents, leurs prouver que vous ne faites pas n’importe quoi et que le soutien à la parentalité est une chose importante pour vous et intégrer dans votre projet.

Il faudra donc vous mettre en contact avec tous ces professionnels, afin d’organiser avec eux, les créneaux, le tarif, les disponibilités.

CES ATELIERS SONT - ILS GRATUIT ?

Vous vous doutez bien que faire appel à de tels professionnels aura un coût pour vous et pour les parents qui souhaiteront y participer.

COMMENT SE METTRE D’ACCORD AVEC LES INTERVENANTS POUR LES TARIFS ?

Plusieurs solutions possibles :

Soit l’intervenant  facture à votre entreprise sa prestation et vous, vous facturez aux parents l’atelier : Ici, il sera important que vous déterminiez le nombre de participant obligatoire pour que votre atelier soit rentable. Il sera pertinent que négocier la tarification de l’intervenant. Et en fonction, de déterminer votre tarifs pour la participation des parents.

Soit un partenariat est mis en place entre vous et l’intervenant :

C’est l’option que j’avais choisie, l’intervenant détermine le prix de l’atelier pour les parents, c’est vous qui être en charge des inscription (pour ma part, cela se faisait via le site de la crèche) et de l’encaissement des inscriptions. Pour cela, il sera pertinent de prévoir une convention de partenariat avec l’intervenant afin que soit précisé les termes de votre accord et de sa rétribution. Pour ma part, 70 % du bénéfice de l’atelier était reversé à l’intervenant et 30 % revenait à la société, si l’atelier n’était pas plein. Si l’atelier était plein, il était redistribué à l’intervenant le tarif horaire qu’il facture habituellement et le restant revenait à la société.

Les ateliers parentalité sont un moyen d’augmenter son chiffre d’affaires, mais attention, pour que cela fonctionne, il faut que vous vous fassiez connaître et que la prestation que vous proposez soit reconnue de qualité par les participants. Il ne faut pas vous attendre à ce que ce type de stratégie fasse doubler votre CA, car ce n’est pas vrai : à condition que vos ateliers cartonnent et que vous en proposiez beaucoup, mais ce n’est pas ce que je conseil

COMBIEN FACTURER UN ATELIER ?

Chaque atelier à sa spécificité, ainsi selon le type d’atelier que vous allez proposer, cela peut varier entre 20 € et 150 €. Bien évidemment, un atelier à 150 € sera un atelier qui a une vraie valeur ajoutée comme les gestes d’urgence où l’atelier en générale se fait sur 3 heures.

ET NIVEAU ORGANISATION ?

Organiser ce genre d’activités ne va pas sans une bonne organisation. En amont, il faudra mettre en place un planning avec les disponibilités des intervenants, vous renseigner sur les jours les plus opportuns pour faire tel ou tel atelier, et réfléchir à votre système de réservation et de paiement des ateliers.

Cela demande bien évidemment une synchronisation avec tous les intervenants pour pouvoir donner une place à tous.

Pour le mot de la fin, je dirai que ce projet, est certes pas facile à mettre en place et demande une certaine organisation mais il peut complètement être intégrer dans la démarche sociale de votre structure et favoriser le lien entre vous et les familles mais également entre vous et les partenaires.

Cet article vous plaît ? Partagez, likez et commentez ci-dessous.

 

Tu souhaites être accompagné pour créer ta micro-crèche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.