𝑽𝒐𝒖𝒔 𝒂𝒗𝒆𝒛 𝒕𝒓𝒐𝒖𝒗é 𝒗𝒐𝒕𝒓𝒆 𝒍𝒐𝒄𝒂𝒍 𝒊𝒅é𝒂𝒍, 𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒗𝒐𝒊𝒍à, 𝒄’𝒆𝒔𝒕 𝒊𝒄𝒊 𝒒𝒖𝒆 𝒕𝒐𝒖𝒕 𝒄𝒐𝒎𝒎𝒆𝒏𝒄𝒆 ! 𝑽𝒐𝒕𝒓𝒆 𝑷𝑴𝑰 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒅𝒆𝒎𝒂𝒏𝒅𝒆 𝒖𝒏 𝒑𝒍𝒂𝒏 𝒅𝒆 𝒇𝒂𝒊𝒔𝒂𝒃𝒊𝒍𝒊𝒕é 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒅𝒐𝒏𝒏𝒆𝒓 𝒔𝒐𝒏 𝒂𝒗𝒊𝒔, 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒏𝒆 𝒔𝒂𝒗𝒆𝒛 𝒑𝒂𝒔 𝒔𝒊 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒂𝒍𝒍𝒆𝒓 𝒅𝒆𝒗𝒐𝒊𝒓 𝒇𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒖𝒏𝒆 𝒔𝒊𝒎𝒑𝒍𝒆 𝒅𝒆𝒎𝒂𝒏𝒅𝒆 𝒅’𝒂𝒖𝒕𝒐𝒓𝒊𝒔𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆 𝒕𝒓𝒂𝒗𝒂𝒖𝒙 𝒐𝒖 𝒇𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒖𝒏𝒆 𝒅𝒆𝒎𝒂𝒏𝒅𝒆 𝒅𝒆 𝒑𝒆𝒓𝒎𝒊𝒔 𝒅𝒆 𝒄𝒐𝒏𝒔𝒕𝒓𝒖𝒊𝒓𝒆, 𝒊𝒍 𝒇𝒂𝒖𝒅𝒓𝒂 𝒑𝒆𝒏𝒔𝒆𝒓 à 𝒍𝒂 𝒅𝒆𝒎𝒂𝒏𝒅𝒆 𝒅’𝑬𝑹𝑷 (𝒔𝒐𝒖𝒗𝒆𝒏𝒕 𝒅𝒆 𝒄𝒂𝒕é𝒈𝒐𝒓𝒊𝒆 5 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒍𝒆𝒔 𝒎𝒊𝒄𝒓𝒐-𝒄𝒓è𝒄𝒉𝒆𝒔) 𝒆𝒕𝒄.  
𝑨𝒍𝒐𝒓𝒔 𝒄’𝒆𝒔𝒕 𝒍à 𝒒𝒖𝒆 𝒍𝒂 𝒒𝒖𝒆𝒔𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒔𝒆 𝒑𝒐𝒔𝒆. 𝑫𝒐𝒊𝒔-𝒋𝒆 𝒇𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒂𝒑𝒑𝒆𝒍 à 𝒖𝒏 𝒂𝒓𝒄𝒉𝒊𝒕𝒆𝒄𝒕𝒆 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒎𝒐𝒏 𝒑𝒓𝒐𝒋𝒆𝒕 ?

Plusieurs sons de cloche à ce propos, car oui, vous n’avez pas l’obligation de faire appel à un architecte si vous vous sentez à l’aise avec toute la paperasse d’urbanisme, mais sincèrement ce n’est pas une chose que je conseil. Pourquoi ? Tout simplement, car ce n’est pas votre métier, que les normes bâtimentaires jouent un enjeu crucial dans votre obtention d’agrément et de toutes manière si vous devez demander un permis de construire, vous devrez faire appel à un expert!

𝔸𝕃𝕆ℝ𝕊 ℚ𝕌𝔼𝕃𝕊 𝕊𝕆ℕ𝕋 𝕃𝔼𝕊 𝕀ℕℂ𝕆ℕ𝕍𝔼ℕ𝕀𝔼ℕ𝕋𝕊 𝔼𝕋 𝔸𝕍𝔸ℕ𝕋𝔸𝔾𝔼𝕊 𝔸 𝔽𝔸𝕀ℝ𝔼 𝔸ℙℙ𝔼𝕃 𝔸 𝕌ℕ 𝔸ℝℂℍ𝕀𝕋𝔼ℂ𝕋𝔼 𝕆𝕌 𝕌ℕ 𝕄𝔸𝕀𝕋ℝ𝔼 𝔻’Œ𝕌𝕍ℝ𝔼 ?

Je ne m’attarderai pas sur les inconvénients, parce que, mis à part le coût en plus dans votre projet, je n’en vois pas d’autre.

Vous pouvez faire appel à un architecte DPLG ou un maître d’œuvre. La différence entre les deux, est que l’un possède des assurances de type décennales et biennales et peut assurer la maitrise d’oeuvre en son nom propre et donc déposé directement les demande de permis de construire par exemple et est inscrit à l’ordre des Architectes contrairement au maitre d’oeuvre n’ayant pas la qualification qui lui ne pourra pas en son nom propre déposer des permis de construire pour des surfaces supérieur à 150 M2, il fera donc appel pour cette mission à un architecte DPLG.

𝕃𝔼𝕊 𝔸𝕍𝔸ℕ𝕋𝔸𝔾𝔼𝕊 𝔻𝔼 ℙ𝔸𝕊𝕊𝔼ℝ ℙ𝔸ℝ 𝕌ℕ ℙℝ𝕆𝔽𝔼𝕊𝕊𝕀𝕆ℕℕ𝔼𝕃 

𝑬𝒏 𝑩𝒓𝒆𝒇, 𝒊𝒍 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒇𝒆𝒓𝒂 𝒏𝒐𝒏 𝒔𝒆𝒖𝒍𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 é𝒄𝒐𝒏𝒐𝒎𝒊𝒔𝒆𝒓 𝒖𝒏 𝒕𝒆𝒎𝒑𝒔 𝒑𝒓é𝒄𝒊𝒆𝒖𝒙, 𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒗𝒐𝒖𝒔 é𝒗𝒊𝒕𝒆𝒓𝒂 𝒅𝒆𝒔 𝒕𝒐𝒖𝒓𝒎𝒆𝒏𝒕𝒆𝒔 𝒂𝒅𝒎𝒊𝒏𝒊𝒔𝒕𝒓𝒂𝒕𝒊𝒗𝒆𝒔.

𝕆𝕌𝕀, 𝕄𝔸𝕀𝕊 ℂ𝕆𝕄𝔹𝕀𝔼ℕ ℂ𝔸 ℂ𝕆𝕌𝕋𝔼 𝔻𝔼 𝔽𝔸𝕀ℝ𝔼 𝔸ℙℙ𝔼𝕃 𝔸 𝕌ℕ 𝔸ℝℂℍ𝕀𝕋𝔼ℂ𝕋𝔼 ?

𝑳’𝒂𝒓𝒄𝒉𝒊𝒕𝒆𝒄𝒕𝒆 𝑫𝑷𝑳𝑮, 𝒅𝒖 𝒇𝒂𝒊𝒕 𝒅𝒆𝒔 𝒓𝒆𝒔𝒑𝒐𝒏𝒔𝒂𝒃𝒊𝒍𝒊𝒕é𝒔 𝒒𝒖’𝒊𝒍 𝒆𝒏𝒅𝒐𝒔𝒔𝒆 𝒔𝒆𝒓𝒂 𝒑𝒍𝒖𝒔 𝒄𝒉𝒆𝒓 𝒒𝒖’𝒖𝒏 𝒎𝒂î𝒕𝒓𝒆 𝒅’œ𝒖𝒗𝒓𝒆 𝒏𝒐𝒏 𝒂𝒔𝒔𝒆𝒓𝒎𝒆𝒏𝒕é, mais son coût dépendra également des missions de vous lui accorderez (mission totale ou partiel, etc.) et avoisinera entre 10 et 15 % du montant total de vos travaux.

Un maître d’œuvre non assermenté vous coûtera sûrement moins cher, mais il n’endossera pas les mêmes responsabilités.

ℙ𝔼𝕌𝕋-𝕆ℕ 𝔽𝔸𝕀ℝ𝔼 𝕃𝔼𝕊 𝕋ℝ𝔸𝕍𝔸𝕌𝕏, 𝕊𝕆𝕀𝕋 𝕄𝔼𝕄𝔼 ?

Si vous vous sentez à l’aise dans ce genre de tâches ou que vous connaissez du monde dans le secteur du bâtiment, pourquoi pas !  𝑻𝒐𝒖𝒕𝒆𝒇𝒐𝒊𝒔, 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒅𝒆𝒗𝒓𝒆𝒛 𝒗𝒆𝒊𝒍𝒍𝒆𝒓 à 𝒄𝒆 𝒒𝒖𝒆 𝒕𝒐𝒖𝒕 𝒍𝒆 𝒄𝒐𝒕é 𝒓é𝒈𝒍𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒔𝒐𝒊𝒕 𝒓𝒆𝒔𝒑𝒆𝒄𝒕é (La hauteur des poignées de portes, des fenêtres, les normes électriques, les alarmes incendie… ). Bref tout ce qu’un professionnel du bâtiment est censé s’assurer pour respecter le cahier des charges. C’est pourquoi, même si vous décidez de faire les travaux vous-même sans le suivi d’un expert, je vous recommande vivement de prendre au moins les missions de pré-projet et projet-définitif ainsi que toutes les demandes d’urbanisme à un professionnel

MC Consult crèche vous accompagne dans toutes les démarches liées à la création de votre micro-crèche.

N’hésitez pas à prendre conseil ici

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à commenter.

Retrouvez moi sur ma page Facebook et sur mon groupe dédié aux conseils sur la création des micro-crèches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.