LA LETTRE D'INTENTION

Dans la création d’une micro-crèche, il y a un passage incontournable, celui de l’écriture de la lettre d’intention. Véritable lettre de motivation et écrite à l’intention du Président du conseil départementale, ce courrier sera votre premier pas officiel et actera vos intentions d’ouvrir votre micro-crèche. Alors à quel moment écrire votre courrier ? Comment le rédiger ?

QUAND ENVOYER TA LETTRE D’INTENTION ?

La lettre d’intention est le plus souvent rédigée à partir du moment où ton étude de besoin est faite et donc que ton implantation est définie. (voir l’article sur l’étude de besoin, ici).

Pourquoi ?

Tout simplement parce que si tu envoies une lettre d’intention sans même savoir avoir étudié ton potentiel d’implantation, tu risques de ne pas être pris au sérieux et d’être vu comme un porteur de projet qui ne cherche qu’une opportunité !

Pour ma part, j’ai toujours envoyé mes lettres d’intention lorsque j’avais trouvé mon local et que mon architecte m’avait fait des plans sommaires pour pouvoir les joindre avec, également. Cela me paraît important de projeter ses partenaires et en l’occurrence ici, le service qui va te délivrer ton agrément, dans ce que sera ta future structure.

Tu acteras ainsi, le fait que ton projet est tout de même bien avancé et qu’il ne te reste que la confirmation de ton implantation par les services départementaux pour lancer toutes les démarches administratives.

COMMENT RÉDIGER LA LETTRE D’INTENTION ?

Ce courrier officiel, comme indiqué plus haut, précisera ta volonté d’ouvrir une micro-crèche auprès des institutions compétente. En ce sens, il est important que ta lettre d’intention soit bien rédigée et explicite et doit comporter plusieurs critères, qui à mon sens, feront que tu seras tout de suite pris au sérieux.

LA PRÉSENTATION DE TA LETTRE :

Tout d’abord, il sera important de préciser en haut à gauche ton nom et coordonnées, pour que l’on puisse te répondre.

N’oublie pas d’adresser ton courrier au Président du conseil départemental et de préciser son nom si tu le connais.

Indique ta ville et la date de l’envoi et précise si le courrier est envoyé en LRAR (lettre recommandée avec accusé de réception).

N’oublie surtout pas de mettre l’objet du courrier.

Et commence ta lettre par la formule de politesse : « Monsieur le Président du Conseil Départementale (où de la Métropole, si tu es dans une Métropole et que c’est cette dernière qui instruit les dossiers).

J’aurai maintenant, un petit conseil à te donner. Je vois souvent des courriers qui font brouillons, et tu veux savoir pourquoi ? Tout simplement, parce que le texte n’est pas aligné à gauche et à droite, et que visuellement cela ne donne pas envie de lire ! Alors mon conseil à ne pas oublier :

N’OUBLIE PAS DE CLIQUER SUR L’ICÔNE « JUSTIFIER » de ton traitement de texte. Cela rendra tout de suite ta lettre plus agréable à lire et de fait ce courrier donnera l’impression d’être plus sérieux. N’oublie pas que c’est un courrier officiel.

TU SOUHAITES ÊTRE ACCOMPAGNÉ POUR CRÉER TA MICRO-CRÈCHE ?

QUE DOIT CONTENIR TON COURRIER ?

Dès le premier paragraphe, il faut que tu entres dans le vif du sujet, en indiquant que tu souhaites ouvrir une micro-crèche selon le décret en vigueur (Décret n°2021-1131 du 30 août 2021, relatifs aux assistants-tes maternels-lles et au établissements d’accueil de jeunes enfants). N’oublie pas de préciser le nombre de places que tu souhaites proposer.

Avec la nouvelle loi ASAP et la mise en place des décrets , je précise toujours le type d’établissement en l’occurence Crèche collective de type micro-crèche, la densité de la population (que tu peux retrouver ici).

Il faudra indiquer l’adresse de l’endroit où tu souhaites implanter ta structure (si tu as déjà ton local) ou de la ville où tu as l’intention de t’implanter.

Il sera aussi important que tu indiques si tu as déjà rencontré les personnes ayant la compétence petite enfance sur ton secteur d’implantation.

Le deuxième paraphe, parlera de toi ! Commence par te présenter, Explique qui tu es, ton expérience, ton vécu.

Ici deux cas de figure :

  • Si tu as des diplômes dans la petite enfance, invoque ton vécu, ton ressenti et le pourquoi tu as décidé de créer ta propre structure.
  • Si tu n’a aucune expérience dans la petite enfance, explique ton parcours et pourquoi tu en dis venu à cette réflexion d’ouvrir un EAJE de type micro-crèche.

Maintenant, que tu as parlé de toi, retrace ce qui est ressorti de ton étude de besoin et de l’étude terrain que tu as fait ! Parle des politiques “petite enfance” qui sont menées, et invoque que beaucoup de choses restent encore à faire. Il faut montrer ici, que tu es au fait, des évolutions et des réflexions dans le secteur de la petite enfance. Tu pourras ainsi expliquer pourquoi ton implantation est idéale pour répondre aux besoins qui sont ressortis de ton étude.

Tu pourras amener, ta propre réflexion sur ce que tu souhaites accomplir dans ta structure concernant le bien-être des enfants, de leur famille et des équipes, et donc expliquer quels outils tu utiliseras (tes outils seront, la ou les pédagogies que tu auras choisie, les partenariats que tu mettras en place et l’accompagnement à la parentalité.) et pourquoi tu souhaites les mettre en place.

Intègre également, l’ouverture de ta future structure au handicap, à la mixité sociale et à l’écoresponsabilité.

Je consacre toujours, un paragraphe sur mon local et l’équipe qui sera mise en place.

Si tu as déjà trouvé ton local, et que tu as déjà une esquisse de plan, dans cette partie, tu pourras détailler la surface de ton local et l’aménagement de celui. Ce petit plus, va permettre aux institutions de visualiser que ton local est adapté à ce que tu souhaites mettre en place, et permettra également de voir si ta réflexion sur l‘aménagement de l’espace sera adaptée aux besoins des enfants et montrer que tu as aussi pensé au bien-être de ton équipe.

Il faudra aussi, introduire ici, le personnel que tu vas mettre en place auprès des enfants et donc indiquer si toi aussi, tu feras partie ou non de l’encadrement des enfants. Il sera important d’indiquer le ratio de professionels-lles que tu as choisi (soit 1 pro pour 6 enfants, soit 1/5 non marcheurs et 1/8 marcheurs – Perso je te conseil de chosir le premier!). Et finalement j’indique que si je pratique le surnombre, à partir du 13ème enfants présents, 3 professionels-lles seront présents-es sur le terrain.

N’oublie pas de citer les articles mentionnant le personnel requis dans une micro-crèche. Pour ma part, je fais toujours un petit topo sur l’organisation, du style 2 personnes, seront présentes à l’ouverture et la fermeture, trois personnes sur les temps forts, etc… Cela montrera que tu as déjà réfléchi au planning de ton personnel et tes équivalents temps plein. Je précise si les repas sont livrés en liaison froide ou fait maison, si le ménage sera fait par une entreprise ou par l’équipe, bref tous les arguments qui favoriseront mon implantation et mon organisation.

Je consacre également un paragraphe où je vais parler de mon rôle de gestionnaire. Pourquoi, parce que cela va montrer aux institutions que vous connaissez les enjeux de la création d’entreprise et les risques encourus, mais également expliciter les obligations d’un(e) chef(fe) d’entreprise, comme par exemple l’obligation de formations, ou encore l’obligation de rester en conformité concernant les normes réglementaires et bâtimentaires.

Finalement, je termine par mes horaires d’ouverture, en précisant que selon l’étude de besoins accomplie, ma demande d’agrément se fera sur tel horaire d’ouverture.

Au vu de la situation sanitaire au moment où cet article est écrit, je pense qu’il est bon de préciser également que ta future structure s’adaptera à l’évolution de l’épidémie et appliquera un protocole en adéquation avec les derniers guides sanitaires en vigueur au moment de l’ouverture.

Je termine par une formule de politesse, et ma signature.

POUR FINIR :

Je vous ai présenté, la lettre d’intention telle que je les rédige au Conseil Départemental, mais chaque lettre d’intention est unique et doit te représenter telle que tu es, et représenter comment tu souhaites que ta structure vive et s’intègre dans le contexte socio-économique. Je pense qu’il est important que tu sois sincère et réaliste dans ton écrit, d’essai pas d’en faire trop, car cela se ressentira.

J’espère que cet article t’aidera un peu dans cette aventure !

Si tu l’as aimé, Commente et like en dessous !

TU SOUHAITES ÊTRE ACCOMPAGNÉ POUR CRÉER TA MICRO-CRÈCHE ?

8 réponses

    1. Bonjour Elisabeth ! LA différence entre lettre d’intention et pré-projet est que la lettre d’intention est une lettre ou vous exprimez le souhait d’ouvrir une MC, alors que le pré-projet est un dossier regroupant l’étude de besoin, votre organisation, votre fonctionnement, il décrit aussi vos budget prévisionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.