Au lancement de ton projet de micro-crèche, beaucoup de nouveaux mots vont apparaître dans ton vocabulaire. Au fur et à mesure que tu vas avancer dans ton projet et ensuite dans la vie de ton entreprise. Un mot reviendra souvent "La rentabilité".
Aujourd'hui, nous allons voir ensemble ce qu'est la rentabilité d'une entreprise et plus particulièrement savoir si une micro-crèche peut être rentable?

La création d’une micro-crèche est avant tout une création d’entreprise, et comme toutes créations d’entreprises, si celle-ci ne rentre pas assez d’argent pour payer tes charges, ou alors que tes charges sont trop importantes par rapport à ce que ton entreprise gagne – Tu est en défitit.

Au contraire, si   ton entreprise gagne plus que ce qu’elle ne dépense en charge, tu deviens donc bénéficiaire.

Attardons-nous d’abord à ce qu’est réellement la rentabilité d’une entreprise.

Qu'est ce que la rentabilité d'une entreprise ?

La rentabilité d’une entreprise est la différence entre les sorties et les entrées d’argent de ton entreprise. Rien de plus – Un simple calcule de primaire si on en reste la.

Je ne m’étalerai pas sur les différents types de rentabilité qui existent pour une entreprise, car je sais pertinemment que ce n’est pas cela dont tu as besoin, mais plutôt de savoir si ta micro-crèche sera rentable ou pas.

Avant de continuer cet article, il faut tout de même que tu saches que l’on estime qu’une entreprise est rentable, dès lors que la soustraction Entrées – Sorties = 0.

Et bien évidemment, pour avoir une micro-crèche qui soit rapidement rentable, tu te seras assurée d’un réel besoin en mode de garde sur les communes visées et d’une communication +++ dès la phase du lancement de ton projet.

Strategie commerciale
LES PERSONNES AYANT LU CET ARTICLE ON AUSSI REGARDÉ CELUI-CI

Les charges de fonctionnement d'une micro-crèche

Faisons tout d’abord un état des lieux des différentes charges inhérentes à la vie d’une micro-crèche avant de faire un point sur la rentabilité.

Il est important pour calculer ta rentabilité et donc savoir si ta structure est ou sera rentable de savoir combien tu dépenses tous les mois ou annuellement. 

Mais également combien tu rentres d’argent, bien que ici cela est plus facile et pour que cela parle à tout le monde nous calculerons le CA mensuel à partir d’un Taux horaire moyen.

J’aime bien le faire mensuellement, car cela me parait plus réel et moins chronophage.

Les charges du personnel :

Tu n’es pas sans savoir que depuis le 1er septembre 2021, la majorité des micro-crèches qui se crées ont la possibilité d’accueillir 14 enfants (surnombre inclus). Mais pour pouvoir accueillir ces 14 enfants dans de bonnes conditions, il ne va pas sans dire que tu dois avoir du personnel en conséquence et au minimum 3 professionnels.les présents.es à partir de l’arrivée du 13 ème enfant. 

Attention, je ne dis pas que tu auras besoin que de 3 professionnels.les, NON ! Cela va aussi dépendre de ton amplitude horaire mais aussi de la qualité que tu souhaites apporter aux enfants mais aussi à tes salariés.es.

En moyenne, on compte 4,5 ETP (équivalent temps plein) pour une micro-crèche qui tourne à plein.

  • 1 Référent.e technique : 1 minimum de 7 h par semaine mais je te recommande vivement de la prendre à temps plein
  • 3 auxiliaires petite enfance  à temps plein ( je te recommande de lire le nouvel arrêté sur les pros autorisés à travailler en structure du 4 août 2022, mais je reviendrais la dessus dans un article dédié)
  • 1 auxiliaire petite enfance à mi-temps

Dans cet exemple, mes auxiliaires petite enfance sont toutes des CAP AEPE avec 2 an d’expériences ce qui me permet de ne pas à avoir à m’inquiéter du ratio 40% de pros diplômés.es (puisque pour les mc, les CAP AEPE ayant 2 an d’expérience rentre dans le ration des 40% de diplômés.es.

Il sera évident que tu devras adapter ces chiffres en fonction des différents diplômes et expériences qu’auront les personnes que tu recruteras.

Ma base de salaire net est ainsi : 

  •  RT : 1600€ net /mois
  • CAP AEPE : 1350€ net/mois
Les charges du personnel se composent de charges salariales et de charges patronales, comme cela est très complexe à calculer, j’utilise le simulateur de l’URSAFF (clique ici pour accéder au simulateur pour les salariés.es) c’est l’addition du net + charges salariales + charges patronale, qui constitue ce que te coutent ton personnel en terme de rémunération.

Pour mon exemple mes charges de personnel me coutent 8933€/mois 
 
Volontairement je n’ai pas encore intégré le revenus du gérant ( plus précisément du gestionnaire qui n’est pas sur le terrain), car en tant que gérant tu ne pourras te prendre un revenus que s’il reste de l’argent à la fin du mois.

Les autres charges fixe

Ici, je vais te lister ce que moi j’avais en autres charge et que je prenais en compte pour savoir si j’étais rentable ou pas.

  • EDF/EAU : 300€/mois
  • Restauration : 900€/mois
  • Mutuelle salarié (la partie entreprise ) 25€/mois
  • Remboursement de 50% dé l’abonnement transport en commun soit 30€ par salarié donc 120€/mois
  • Analyse de la pratique : 180€ tous les deux mois soit 90€/mois
  • RSAI ( il n’était pas obligatoire à l’époque mais je te le met quand même) : 1000€/an soit 84€/mois
  • Assurances RCPRO / local : 1500€/an soit 125/mois
  • Intervenant musique : 200€ par mois (intervenais 2 fois par mois)
  • Conteuse : 200€ par mois 
  • Psychomotricienne 150€ par mois
  • Loyer : 1300€/mois
  • Comptable : 400€/mois
  • Cotisation médecine du travail : 100€/salarié/an soit 34€ par mois
  • Taxe foncière des entreprise : 60€ par mois ( elle n’était pas très élevée)
  • Internet/téléphone : 40€/mois
  • Logiciel petite enfance : 118€/mois
  • Exercice EVAC/INCENDIE/CONFINEMENT 800€/an soit 67€
  • 600€/ an pour le petit matériel pédagogique de l’équipe à utiliser comme elle le souhaitait dans l’année (crayon, jeux, pâte à modelée….) soit ramené au mois 50€
  • 1000€ de budget pour les projets et fêtes soit 84€/mois
  • Remboursement prêt 1500€
formation
SI TU VEUX CONNAÎTRE TOUT LE PROCESSUS DE LA CRÉATION D'UNE MICRO-CRÈCHE, JE T'INVITE A REJOINDRE LES 100 PORTEURS DE PROJET QUI ONT CHOISIS MA FORMATION EN LIGNE

Les charges variables

  • Nous allons voir ici, les principales charges qui peuvent variée d’un mois à l’autre : 
  •  Les formations obligatoires ( à savoir qu’elles peuvent être financées en partie par les OPCOS, mais dans tous les cas tu devras avancer la sommes :
    • SST : 1500€  pour l’ensemble de l’équipe la première fois puis tous les deux ans 750 € (le coût dépends de l’organisme que tu choisiras)
    •  Les exercices évacuations incendies étant à faire tous les ans à été introduit dans les charges fixes
  • Les formation non obligatoire : 2000€ par an étaient attribués à l’équipe pour qu’elles choisissent 1 ou deux formations tournée vers les pédagogies, posture professionnelles… ramené au mois soit 168€/mois
  • Fourniture bureau qui avoisine 500€ par an soit 42€/mois
  • Matériel d’hygiene : 1500€/an soit 125€/mois
  •  Produit de soin : 600€ / an soit 50€/mois
Comme le nom l’indique ces charges peuvent varier, à savoir que d’un mois à un autre vous pouvez avoir besoin de plus ou moins de budget pour ces dernier items.
 

Le chiffre d'affaire mensuelle.

On ne calcule pas sa rentabilité, sans avoir calculer son CA d’affaire et/ou savoir combien d’argent rentre dans ta société.

Alors quand sa structure micro-crèche n’est pas en fonctionnement,  il est difficile d’avoir un chiffre réel et exact.

C’est pourquoi  On calcule se chiffre d’affaire avec un taux de remplissage N à 70%, N+1 à 80% et N+2 à 90%. Il va de soit que si ta structure est déjà en fonctionnement, tu prendras les chiffres de ta structure et non pas une moyenne.

Pour te rassurer, et si tu as bien communiquer sur l’ouverture de ta structure, la première année tu devrais déjà être à un taux de remplissage de 80% voir même à 9%. C’est donc l’exemple d’un remplissage de 80% que nous allons prendre pour le calcule de la rentabilité.

Volontairement, je ne tiens pas compte du surnombre, car je considère cela comme du bonus et je part donc sur une capacité de 12 enfants et un taux horaire moyen de 8,20€/h sur une amplitude hebdomadaire de 11h par enfants soit 660H/sem soit 31 020 h par an pour 12 enfants à 100%

CA  annuel= (31 020h x 80%) X 8,20€ = 203 491,20€

CA mensuel = 203 491,20 /12 = 16 957, 60€ à 80% de remplissage

Encore une fois cela est une moyenne, pour ma part, j’avoisinais les 18 000 € de CA mensuel avec 95% de remplissage.

Ma structure était-elle rentable avant de me dégager un salaire ?

Faisons les comptes :

Après avoir fais ta listes de charges mensuelle, et calculé le CA mensuel moyen (ou réel pour les structures en fonctionnement), il est l’heure de faire ton calcule.

Attention, dans tout notre exemple, il est question d’un.e gestionnaire qui ne fais pas partie de l’équipe. Pourquoi ce choix car c’est le plus couteux et donc si ici, la micro-crèche est rentable, elle le sera tout au plus si en tant que gestionnaire tu fais partie de l’équipe encadrant les enfants.

Total des charges de personnel +charges fixe + charges variables (ramené au mois) = 15 227,5€

CA mensuel : 16 957, 60

Rentabilité : 16 957, 60 – 15 227,5 = 1 730,1 

Dans cette configuration là tu vois que ta structure est rentable sans même avoir pratiqué le surnombre.

Qu'en est-il de la rémunération du gestionnaire

Si tu ne fais pas partie de l'équipe encadrante.

Comme tu as pu le constater dans mon exemple tout au long de cet article, à 80% de remplissage (ce qui devrait être ton cas dès la première année d’exercice), ta micro-crèche sera rentable. Par contre, avec cette rentabilité mensuelle, il va être difficile de te dégager un salaire tout en gardant de la trésorerie de coté pour ta société.

C’est pour cela, que je conseille souvent de ne pas se prendre de salaire en tant que simple gestionnaire la première année, car il est important que la micro-crèche puisse assurer ses arrières en cas de coups dure. 

Quelles solutions pour ne pas te retrouver sans salaire : 

  •  Ton travail de gestionnaire ne te prendra pas 35h par semaine surtout si tu as une équipe du tonnerre et que tu sais déléguer et faire confiance, tu pourras ainsi la première année voir même les suivantes si le coeur t’en dit, garder ton emploi.
  • Si tu ne souhaites pas garder ton emploi et que tu sais que tu auras des droits au chômage, pole emploi accompagne les créateurs d’entreprise et t’attribue des aides comme l’ARCE, qui te permet de conserver ton ARE pendant la durée de tes droits tout en ayant créer ton entreprise (rapproche toi de pole emploi pour plus d’info sur cette aide).

Si tu es pro de la petite enfance et que tu fais partie de l'équipe encadrante :

Contrairement aux gestionnaires qui n’ont pas de diplômes dans la PE ou qui ne souhaite simplement pas faire partie du terrain, tu auras la chance de te dégager un revenus dès ton ouverture.

Pourquoi, car en faisant partie de l’équipe encadrante, tu te libères d’un salaire que tu aurais du donner à un.e employé.e pour être sur le terrain et donc au lieu d’embaucher 5 personnes, tu n’en prendras que 4 + toi, et donc, tu pourras prendre le salaire de cette personne que tu n’as pas eu besoin d’embaucher.

A ce titre, tu pourra choisir soit de te prendre un salaire de suite, soit comme pour les gestionnaire qui ne sont pas sur le terrain, prétendre à L’ARCE, et donc préférer accumuler de la trésorerie la première année et de ce fait être encore plus rentable.

J’espère que cet article t’as éclairé sur la rentabilité d’une micro-crèche et qu’il t’as rassuré sur le fait que sans nul doute, si tu gères bien ta structure, ta micro-crèche sera rentable.
Alors certes, la première année, il faudra faire attention que tu sois simple gestionnaire ou que tu fasses partie de l’encadrement. Mais dès la deuxième année, tu pourras prendre au minimum 1 SMIC voir plus pour les simple gestionnaire et pour les gestionnaire sur le terrain 1 salaire + un complément.
Après, je ne vais pas te cacher, que si tu veux gagner plus, il te faudra te développer et ouvrir d’autres micro-crèches. Cela te permettra non seulement d’augmenter tes revenus, mais aussi d’apporter plus de confort aux salariés, au familles et aux enfants.
D’où l’importance, d’avoir une bonne trésorerie pour se développer.
N’hésite pas à laisser une commentaire en bas de cette page, si tu veux des précisions et à me suivre sur mes réseaux.
A bientôt ! 

Sandrine

formation
SI TU VEUX CONNAÎTRE TOUT LE PROCESSUS DE LA CRÉATION D'UNE MICRO-CRÈCHE, JE T'INVITE A REJOINDRE LES 100 PORTEURS DE PROJET QUI ONT CHOISIS MA FORMATION EN LIGNE

Ce qu'elles pensent de mon expertise .....

9 réponses

  1. Comme d’habitude, l’article est claire et permet de “capter” rapidement où Sandrine veut en venir pour nous accompagner sur le chemin de la réussite. Merci.

  2. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog et je suis actuellement pleinement en réflexion de création d’une micro crèche. Je me reconnais dans votre parcours, car moi même n’étant pas du métier, les motivations sont les mêmes que les vôtres .
    Mais je ne sais pas du tout par où commencer et tout est tellement procédurier que toutes ces démarches me semblent impossibles.

    1. Bonjour Doïna,
      Je te remercie pour ton commentaire.
      Je te recommande vivement de télécharger mon guide des étapes à accomplir pour créer une MC, il te donnera une ligne de conduite.
      Tu peux le télécherger ici si tu ne l’as pas déjà. fait : Guide des étapes MC

      Je t’invite vivement à te rapprocher du département pour savoir les modalités pour ouvrir une MC dans ton département, puis à faire une recherche d’implantation qui te permettra de trouver des villes où il y a un besoin en mode d’accueil te permettant ainsi de pouvoir cibler ta recherche de local.

      Et si tu veux aller plus loin, je t’invite à t’inscrire à ma formation en ligne “Les étapes pour créer ta MC” (clique ici : formation en ligne) qui te permettra d’avancer pas à pas dans la création de ta mc et où j’explique vraiment en détails tout ce qu’il faut faire et comment le faire.
      N’hésite pas si tu as d’autre questions.
      Bon dimanche
      Sandrine

  3. Bonjour Sandrine,

    Ton article est d’une clarté incroyable. Merci pour ce travail que tu fais. Cela m’aide beaucoup, moi qui suis au début de mon projet.

    Y’a t-il un article qui traite de la trésorerie. A quoi sert-elle concrètement ?

    En te remerciant

    Precylia

      1. Bonjour Sandrine,

        N’étant pas du tout du milieu, je ne sais pas du tout ce qu’est une trésorerie dans le cadre d’une micro crèche notamment. Comment elle est gérée ? Est-on obligé d’en avoir une dès le début, même si notre MC n’est pas encore rentable ?

  4. Bonjour,
    Votre article et votre approche sont très pragmatiques et donc très clairs.
    Pourriez-vous m’éclairer sur comment avez-vous calculé votre tarification pour les parents ?
    Qu’est ce qui fera que le coût horaire sera à 8 € ou à 7 € ? (tout en étant inférieur à 10 €)
    Je vous remercie.

    1. Bonjour ELodie,
      MErci pour ton soutien
      Ta grill tarifaire va être déterminé en fonction de tes cout d’investissement et de fonctionnement. Après en fonction de la grille tarifaire que tu as déterminé, tu l’appliqueras aux familles. Cela peut être en fonction des revenus ou des heures réservées ou encore des deux (c’était mon cas) mais aussi si tu décides de facturer un forfait mini /jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.